Orchestre des Champs-Elysées

BIZET

SAINT SAENS

G. BIZET "L'Arlésienne"
C. SAINT-SAËNS Concerto pour violon n°3 en si m op.61
C. SAINT-SAËNS Introd. & Rondo capriccioso en la m op.28
G. BIZET "Carmen"

Alexandra Conunova, violon
Philippe Herreweghe, direction

Qui dit Bizet, dit forcément Carmen ! Comment imaginer que ce chef d’œuvre que Bizet eut tout juste le temps d’achever et de présenter avant sa mort en 1875 ne remporta pas un succès immédiat. Son auteur n’aura jamais connu l’engouement qu’a pourtant rencontré son opéra par la suite, en étant l’un des plus joués au monde. Mais n’oublions pas l’Arlésienne, composée en 1872 pour un drame en trois actes d’Alphonse Daudet. Quant à Saint-Saëns, l’orchestre des Champs-Elysées interprètera son Concerto pour violon n°3 en si mineur, composé en 1880 pour le virtuose Pablo de Sarasate, ainsi que l’Introduction & Rondo capriccioso en la mineur. Deux compositeurs français pour une soirée placée sous l’influence et la chaleur espagnole.

L’Orchestre des Champs-Élysées retrouve Louis Langrée pour une nouvelle aventure de musique française. Après Debussy et Ravel, ce sont les tubes de Saint-Saëns et Bizet qui les rassemblent cette fois. Un programme romantique à la séduction capiteuse porté par un chef à l’énergie communicative et par la violoniste Alexandra Conunova à la sonorité et à la musicalité ardentes.

Crédits photo: 
Veeterzy